Oublier Camille – Gael Aymon

Salut, aujourd’hui je vous propose ma chronique du roman « Oublier Camille » de Gael Aymon.

oublier-camille-gael-aymon

Résumé :

Yanis, un jeune lycéen est complètement amoureux de Camille. Depuis le collège, il entretient avec elle une relation particulière, entre amitié et amour. Officieusement on pourrait presque dire qu’ils sortent ensemble, mais officiellement non. Yanis n’a pas eu le courage de faire le premier pas. C’est devenu encore plus difficile de prendre l’initiative, puisqu’ils ne sont pas dans le même lycée. L’attente, la situation et la distance ont eu un effet néfaste. Camille l’a finalement trahi, elle s’en veut et l’avoue à Yanis. Celui-ci est alors totalement chamboulé, il s’engouffre dans une mer de questionnements. Entre déceptions, manques, amitiés et sentiments, la vie d’adolescent de Yanis n’est pas de tout repos.

Mon Avis :

Je pense que l’atout charme de ce petit roman de soixante-seize pages, c’est son sujet. Moi, c’est ce qui m’a donné envie de découvrir ce roman et la façon dont cela allait être abordé. En plus de traiter de manière globale la vie d’un adolescent « type », l’auteur se concentre particulièrement sur l’aspect sentimental de sa vie. Il évoque ainsi, d’une certaine manière, le passage de la jeunesse à l’âge adulte. Tout cela est fait sur un fond composé de légers problèmes familiaux . Yanis vit avec sa mère dans un petit appartement à Paris, cette dernière quitte régulièrement le domicile pour aller travailler en province. J’ai apprécié le fait que l’auteur se soit vraiment concentré sur le sujet, et qu’il ait seulement utilisé la condition du personnage principal à bon escient. Yanis n’est pas stigmatisé et l’auteur ne cherche pas foncièrement à nous émouvoir sur son sort, il nous montre juste la situation. Je trouve que c’est un bon point car c’est tout de suite plus crédible et ça peut faciliter l’identification du lecteur.

Le contexte est réaliste, on rentre facilement dans l’ambiance du récit. On apprend progressivement à connaître le personnage principal, son caractère, son histoire et on s’attache à lui. C’est un beau personnage, il est touchant, gentil et sincère. Je le soutenais car il est tellement vrai que l’on arrive à comprendre ce qu’il ressent. Tout au long du récit, on partage les émotions de ce jeune homme. Je trouve bien, que ce soit les sentiments d’un garçon qui soient mis en avant dans ce roman. On voit très souvent des filles dans ce genre de situation, montrer ici les faiblesses et la vulnérabilité d’un jeune adolescent, je trouve que c’est une bonne idée. De plus, on a l’impression que Camille est dans une position de force car elle semble moins affectée par la situation, ça pourrait alors faire naitre un deuxième message.

Je dis bien que Camille « semble » moins touchée par la situation, car on ne peut à aucun moment en être sûr. En effet, Yanis est l’unique narrateur de ce roman, on n’accède pas aux pensées de Camille. Au départ, cela ne me gênait pas, ça donnait un côté mystérieux et créait de l’attente. Au fur et à mesure de la lecture, je voyais que mon attente n’était toujours pas récompensée et ça m’a légèrement frustré. J’ai compris le choix de l’auteur de ne pas la faire parler et trouve qu’avec cette histoire c’est un bon choix. J’aurais cependant aimé que Camille, au moins une fois, interagisse pour satisfaire et répondre aux multiples questions du lecteur. Autrement, j’ai trouvé que lecture se faisait toute seule. La plume de l’auteur est légère, douce et simple, c’est donc plutôt agréable à lire.

Il n’y a pas vraiment d’intrigue principale dans ce roman, ou s’il y en a vraiment elle est très discrète. On ne retrouve ni réels enjeux, ni réels buts. On suit simplement le cours de la vie de Yanis. Comme rapidement dit précédemment, le récit est principalement composé de ça, de l’expression des sentiments et des questionnements du jeune homme. En tout cas, l’auteur maîtrise cela assez bien et le contexte réaliste rend le tout doublement plus beau. En complément du manque d’intrigue, il n’y a aussi, pas tellement d’action, de rebondissements ou autres. C’est plutôt simple à ce niveau-là également. Ce format me plaisait initialement, mais par la suite j’ai trouvé que cela rendait le récit quelque peu lassant. À un moment de la lecture, on se demande finalement ou l’auteur veut nous emmener. On avance, mais il ne se passe pas grand-chose, rien d’attrayant ou de réellement accrochant. Le rythme est assez linéaire, il n’y a pas de moment forts pour ponctuer la lecture et faire naître chez lecteur, de plus grandes émotions ou sensations.

La fin m’a tout de même plu. On termine sur de belles notes positives, avec de très beaux messages. Elle plutôt satisfaisante, j’ai bien aimé. Néanmoins, à mon avis elle aurait dû être un peu plus marquante. Le récit est très court, donc je pense qu’il fallait que la fin marque le coup. Un rebondissement ou une scène déterminante, par exemple. Cela aurait sûrement laissé une touche forte, améliorant mon ressenti global sur l’ensemble du livre. Là, à l’image du reste du récit, ça manquait d’intensité.

En conclusion :

« Oublier Camille » est un court roman ado, que j’ai plutôt aimé. Le sujet, le personnage principal et le contexte réaliste sont des points que j’ai appréciés. Cependant, l’inexistence d’une intrigue principale, découlant sur un manque de rythme, rend le récit peu attractif et accrochant. On lit sans savoir où on avance et c’est un peu dérangeant. L’écriture légère et simple de l’auteur est tout à fait appréciable. La fin, bien qu’agréable en soi, manque de force pour être efficace et nous marquer.


Titre :  Oublier Camille

Auteur : Gaël Aymon

Édition : Actes Sud Junior

Parution : 20 Août 2014
Pages : 75
Prix : 10,90€

Publicités

2 réflexions sur “Oublier Camille – Gael Aymon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s