Call me by your name – André Aciman

Salut! Alors aujourd’hui c’est avec un immense plaisir et beaucoup d’excitation que je reviens pour vous parler du roman « Call me by your name » d’André Aciman. Il est sorti depuis 2007, mais a été mis en avant dernièrement grace à l’adaptation cinématographique du roman, qui sort en France le 28 Février 2018. Sans ce film je n’aurais peut-être jamais connu ce livre. C’est là que l’on voit clairement un des aspects positifs des adaptations cinématographiques! Bref, je ne parle pas plus et je vous invite à découvrir mon avis complet!

call-me-by-your-name-appelle-moi-par-ton-nom-andre-aciman

Résumé :

 Elio raconte l’été qui l’a marqué à vie, alors qu’il avait dix-sept ans, à la fin des années quatre-vingt. Comme tous les étés, Elio et ses parents reçoivent dans leur maison de vacances sur la côte italienne, un jeune universitaire pour aider le père d’Elio, professeur de littérature, dans son travail. Le charme et l’intelligence d’Oliver, la muvi star comme le qualifie la mère d’Elio, n’échappe à personne. Sous le soleil d’Italie, entre promenades, piscine, parties de tennis, Elio va être de plus en plus attiré par le jeune homme…

« Call me by your name » c’est l’histoire d’une romance d’à peine six semaines, six semaines à peine qui marqueront Elio et Oliver pour toute leur vie.

Mon Avis :

J’ai lu ce livre en VO anglais, c’est la raison pour laquelle le titre est en anglais. Le titre de la version française est « Appelle-moi par ton nom ». D’ailleurs, je vous ferai surement bientôt un article sur mon expérience jusqu’à maintenant avec la VO en anglais.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je rappelle que j’ai lu ce roman à la suite du film, ce que je ne fais généralement pas. Je suis un pro du « livre avant le film » et je ne lis jamais un livre dont j’ai vu le film avant. C’est la première fois que je déroge à cette règle, car le film m’a énormément donné envie de lire le livre. Mais ça c’est une autre histoire, je vous ferai peut-être un article sur le film.

Dès que l’on commence ce roman, on rentre dans une ambiance enivrante. C’est une ambiance douce, chaleureuse et calme, qui détend. Tout au long du roman, j’avais l’impression d’être moi aussi en été en Italie avec eux, de sentir le soleil briller, détendu en train d’écouter les bruits environnant. C’est une ambiance extrêmement réconfortante, j’ai adoré avoir ce goût de vacances d’été en plein hiver.

Elio, le personnage principal de ce roman raconte son histoire au passé, lorsqu’il avait dix-sept ans. Il raconte donc des souvenirs, mais il les rend très vivant de telle sorte qu’on peut parfois oublier que ce qui nous est raconté ne sont que des faits passés. Elio est un personnage que je juge inoubliable. Sa personnalité est magnifique, il est tellement sincère dans sa façon d’être. Il nous raconte absolument tout, ses sensations, ses états d’âme, ses douleurs. Tout cela est raconté avec une grande poésie. André Aciman a une plume divine, mais surtout il y a beaucoup d’intelligence dans son style d’écriture. Aussi, il parsème le récit de nombreuses références en tous genres, surtout littéraires et j’apprécie cela.

Je pense sincèrement qu’il me faudrait un article entier pour vous dire à quel point j’aime Elio. Sa sincérité m’a profondément touché, m’a chamboulé même, de nombreuses fois. Je me suis senti très proche de lui, déjà parce que dans sa façon de narrer il est très proche du lecteur. Mais aussi parce que je me suis à certains moments identifiés à ce qu’il ressentait. Je pense que dans une certaine mesure, tout le monde peut dans ce roman trouver quelque chose qui va faire écho avec un passé, un présent, avec des émotions et je trouve cela extraordinaire.

Le narrateur nous emporte totalement dans son récit qui pourtant dans sa construction n’a rien d’attrayant, au contraire. C’est un récit linéaire, l’inverse total des romans très structuré, avec un rythme soutenu, calculé etc… D’habitude je fuis ce genre de récit pour la simple et bonne raison que je m’ennuie. Ici, on suit le cours de l’été d’Elio, les choses vont à leur rythme, c’est-à-dire ici assez lentement, calmement, vraiment dans l’idée de ce qu’on s’imagine de vacances d’été tranquilles. Si je ne me suis pas ennuyé, c’est parce que l’histoire que l’on suit est elle seule très forte. Et c’est pourquoi dans l’éventualité où vous passiez à côté de l’histoire, de toutes les émotions etc, je pense sincèrement que avez de grandes chances de vous ennuyer et probablement même d’arrêter votre lecture!

Ce que « Call me by your name » a à nous offrir, c’est une histoire d’amour, profondément humaine et brute. Pour moi, l’histoire d’Elio et d’Oliver est bien plus qu’une romance, c’est une histoire d’Amour avec un grand A. C’est une histoire d’amour assez complexe entre un adolescent de dix-sept ans et un jeune homme de vingt quatre ans. Tout est parfait dans ce livre, il n’y a rien de problématique, malgré l’écart d’âge, qui je sais peut faire parler certains. Aussi, c’est une relation homosexuelle, mais l’auteur n’en fait pas plus cas, c’est une relation amoureuse avant tout. C’est une histoire passionnée, l’histoire d’un désir entre deux hommes. On suit le premier amour d’un adolescent, sa découverte du désir, de la sexualité. Je n’ai jamais lu une histoire d’amour aussi intense et vraie. Ce roman, vous chamboule totalement, il vous bouleverse, sans que vous ne puissiez rien faire. Je n’ai jamais pleuré en lisant un livre, mais ce livre méritait toutes mes larmes, en tout cas il m’a donné envie de pleurer à plusieurs reprises. Définitivement c’est une histoire qui m’a touché au plus profond de moi-même. Je ne compte pas le nombre de fois où je m’arrêtais parce que je me prenais des claques par la beauté et la profondeur de ce que je venais de lire!

J’ai pris un plaisir immense à lire ce livre, je le relirai encore et encore. Ça faisait très longtemps que je n’avais pas autant aimé un livre! Elio et Oliver sont des personnages plus qu’attachants, je ne sais pas comment je pourrais les oublier, je ne pense pas que ça soit possible. J’ai lu de nombreux livres, certains que j’ai bien aimé, d’autres moins, d’autres que j’ai adorés. Mais rares sont les coups de cœur de ce genre, rares sont les romans et les personnages qui vous marquent à ce point.

La fin, ayant regardé le film, je pensais la connaître, mais je me suis trompé! Ce n’est pas la même fin que dans le film et ça, je ne m’y attendais absolument pas. C’est une fin extrêmement émouvante, qui m’a déchiré. Mon cœur n’était pas prêt à cette intensité en émotions qui est juste phénoménale! Tout était parfait jusqu’à la dernière ligne. L’auteur joue avec nos émotions tout au long du roman, mais avec cette dernière ligne, en fermant le livre juste après, il ne veut clairement pas nous laisser tranquille! Franchement, c’est une fin digne d’un tel roman!

En conclusion :

J’ai adoré « Call me by your name », qui a été un immense coup de cœur! Selon moi tout est parfait dans ce roman. Le rythme est assez lent, la construction du récit est linéaire, n’a rien d’extraordinaire en soi, mais permet de donner toute la lumière à l’histoire. Une histoire d’Amour comme on en voit peut souvent. Une histoire belle, touchante, profondément humaine et sincère. « Call me by your name » est un tourbillon d’émotions. L’ambiance est également très agréable. Les personnages sont très attachants et marquants, surtout Elio à mon avis, JE L’ADORE! Ce roman est sublime, divin, excellent selon moi! C’est une lecture bouleversante et inoubliable.

Est-ce que je vous conseille ce roman??? OUI, OUI, OUI!!! Si ce livre vous tente, je ne peux que vous dire de foncer! Si vous le lisez ou si vous l’avez lu, n’hésitez pas à me laisser un commentaire ici, ou bien m’envoyer un message sur les réseaux sociaux (Instagram, Twitter et Facebook) à @nosamislesmots. J’ai vraiment envie de connaître vos impressions aussi!


Titre : Call me by your name (vf : Appelle-moi par ton nom)
Auteur : André Aciman
Edition : Atlantic books (vf : Grasset)
Parution : 21 Septembre 2017 (vf : 7 Février 2018)
Pages : 248 pages (vf : 336 pages)
Prix : 10.20€ (vf : 20.90€)

Nosamislesmots is BACK! Bonne année 2018!

image-blog-bonne-année-2018

COUCOU! Ça me fait tellement plaisir de vous écrire ces quelques lignes, vous n’imaginez même pas à quel point. Gérer mon blog m’avait manqué, vous m’avez vraiment manqué. Comme je le dis souvent, la lecture et le blog (réseaux sociaux compris) c’est mon oxygène! J’adore lire, j’adore partager avec vous, ça me met de bonne humeur, ça me permet de m’investir dans autres choses, que constamment les cours, qui créent de la pression, du stress etc… On conseille souvent d’avoir des activités qui nous passionnent afin de quitter le train-train quotidien et d’avoir une vie plus équilibrée, plus épanouie. Dans ma vie, la lecture et le blog jouent ce rôle et je suis hyper reconnaissant à la vie, au destin, au karma, bref peut importe, d’avoir mis ça sur mon chemin.

J’ai été absent à mon grand regret depuis trois mois, depuis la rentrée de Septembre. Je me suis entièrement consacré aux cours et je n’accordais plus de temps à mon blog, je ne trouvais plus réellement le temps de lire. J’ai quand même lu depuis trois mois et heureusement, sinon ma vie n’aurait plus eu aucun sens! Mais en tout cas, je ne trouvais pas le temps de me mettre devant mon ordinateur, pour écrire des chroniques qui me plaisent. Clairement, à partir de Janvier je vais avoir davantage de travail et de pression, mais je vais à tout prix m’organiser de façon à être plus présent ici. Cela ne se fera pas au détriment des cours, jamais, mais justement le temps que je trouvais avant et que j’utilisais à rien faire et procrastiner, je vais essayer désormais de le mettre à profit pour faire ce que j’aime et ça c’est génial! Je ne veux pas tenir de promesses que je ne tiendrais peut-être pas à court ou long terme, mais je peux vous dire que dès cette semaine, le blog va revivre, des chroniques arrivent! Donc restez connectés!

bonne-année-2018-paris-feu-dartifice

Maintenant que je vous ai bien raconté ma vie, j’ai envie de vous souhaiter une… BONNE ANNEE 2018!!! Bonne année, bonne santé, tous mes vœux de bonheur et de réussite. J’espère pour vous que 2018 sera une très belle année, je vous souhaite le meilleur! J’espère que vous ferez de belles découvertes livresques, je vous souhaite vraiment de très belles lectures. J’ai hâte de voir ce que l’année 2018 aura à nous offrir niveau littérature, du très bon je le souhaite.

Encore une fois BONNE ANNEE et à très bientôt sur le blog!

Tag PKJ : Vive les vacances

Ah les vacances… Tant rêvées, tant attendues… En, ce moment d’ailleurs, j’attends les grandes vacances avec impatience et excitation. J’ai envie de pouvoir lire JOUR et NUIT, dormir, profiter de la vie! Je ne sais pas pour vous, mais pour moi la fin de l’année scolaire, c’est une partie de l’année que j’adore. Il fait chaud, le ciel est bleu, on profite des fins de journées, on est de meilleure humeur. Mais je trouve aussi que c’est une période extrêmement éprouvante et stressante.

Bref, les vacances c’est dans deux mois et comme j’adore me faire du mal à y penser constamment, je me suis dit qu’il fallait que je fasse le dernier Tag proposé par Pocket Jeunesse qui porte sur les vacances.

tag-vacances-pkj

Comme d’habitude avec les tags PKJ, le principe est simple, il suffit de présenter un livre correspondant à chaque question. Dans la mesure du possible, il faut également essayer de ne pas présenter un même livre pour des questions différentes.

Prêts? C’est parti!

1) Citer un livre dont l’histoire se déroule loin de chez vous.

Facile, il y en a tellement! Prenons tout simplement « Divergente » de Veronica Roth qui se déroule sur le continent américain.

divergente-tome-un-veronica-roth

2) Citer un livre où l’intrigue se passe dans un endroit où vous êtes déjà partis en vacances.

Là, c’est un peu moins facile. Mais, récemment j’ai lu « U4.Yannis » de Florence Hinckel, et l’intrigue se déroule dans trois villes principalement : Marseille, Lyon et Paris. Et devinez quoi, j’ai déjà passé des vacances à Marseille et à Lyon.

u4-yannis-florence-hinckel

3) Citer un livre que vous avez lu en vacances

J’ai lu « Nos étoiles contraires » l’été où le film sortait. Je ne sais pas pourquoi, mais à chaque fois que je pense vacances et lecture, j’ai le souvenir de ces vacances à Bordeaux où j’ai acheté le livre et que je l’ai lu en deux jours sous le soleil.

nos-etoiles-contraires-john-green

4) Citer un livre où les personnages sont en vacances pendant tout le livre.

C’est le cas dans le roman « Une saison goût citron » de Joanna Philbin.

UNE_SAISON_GOUT_CITRON.indd

5) Citer un livre dont la couverture évoque les vacances.

La couverture du roman « Frangine » de Marion Brunet m’évoque les vacances, mais je ne saurais vraiment bien vous expliquer pourquoi.

frangine-marion-brunet

6) Citer un livre où les vacances des héros ne se déroulent pas comme prévues.

Je dirais « Au bout du tunnel » de Carlos Garcia Miranda, mais bon les héros ne sont pas vraiment en vacances mais en voyage scolaire.

au-bout-du-tunnel

7) Citer un livre que vous aimeriez lire en vacances.

Il y a « La racine carré de l’été » que j’aimerai bien lire en vacances.

racine-carré-de-l'été

8) Citer un univers livresque où vous aimeriez partir en vacances.

On me tend la perche, je la saisis! J’ai bien sûr énormément envie de passer des vacances dans l’univers d’Harry Potter!

harry-potter-à-lecole-des-sorciers

9) Citer un livre dans lequel le héros prend l’avion ou le train.

Dans « Hunger games » par exemple, les héros prennent le train plusieurs fois.

hunger-games

10) Citer un livre avec un roadtrip.

Finissons en beauté avec le roman « L’infini + un » de Amy Harmon, qui nous propose un road trip captivant.

l'infini-+-un-amy-harmon

Voilà pour le tag! J’espère que vous aurez apprécié, en tout cas moi j’ai apprécié le réaliser. Si vous voulez réagir à une de mes réponses, n’hésitez pas à le faire via les commentaires.

À bientôt!

Bonne année 2016!

2016 reveillon saint sylvestre bonne année résolutions Paris

Salut tout le monde!

Ca y est, nous sommes en 2016. Bonne année à vous! Que le bonheur, la joie, la santé et la réussite remplissent votre année. Je vous souhaite de pouvoir réaliser vos rêves et de pouvoir faire ce que vous aimez.

Je vous souhaite également tout le meilleur pour cette nouvelle année et bien sûr… de très  belles lectures!

A bientôt!

C’est Lundi, que lisez vous?

C'est lundi que lisez vous

Salut tout le monde, j’espère que vous allez bien. On se retrouve en ce Lundi pour le rendez-vous « C’est Lundi, que lisez vous? ».

 C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books.  Et c’est Galleane qui a reprit la relève.

Donc maintenant, c’est parti! Je réponds aux trois questions!

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

La semaine passée j’ai lu « Le banc » de Sandrine KAO.

le-banc

2. Que suis-je en train de lire en ce moment?

En ce moment, je lis « Sally Lockhart, La malédiction du rubis » de Philip Pullman.

sally-lockhart

3. Que vais-je lire ensuite ?

Ensuite, je compte lire « Evernight » de Claudia Gray.

evernight

Bonne semaine à vous et à bientôt pour une prochaine chronique…

Mes réseaux sociaux :

Twitter : @NosAmisLesMots

Instagram : @NosAmisLesMots

Tag « Would you rather » Mars et Avril 2015

 

tag would you ratherComme vous l’aurez vu au titre, on se retrouve aujourd’hui pour ma réponse aux questions du tag « Would you rather » pour le mois de mars et d’avril. Si vous ne connaissez pas ce rendez-vous tag sur le blog je vous invite à cliquer ici pour en savoir plus.

Donc, en fait, je ne devrais répondre aujourd’hui qu’aux questions du mois d’avril. Mais vu que qu’au mois de mars, suite à un problème d’organisation Alice du blog « Une saveur en plus » et moi même n’avons pas pu poster le tag, on s’est dit qu’on allait y répondre pour le mois d’avril.

Pour lire mes questions et les réponses d’Alice, cliquez ici

Du coup aujourd’hui, deux fois plus de questions donc deux fois plus de folie!!! 😉

C’est parti!

Questions du mois de mars :

1. Tu préférerais être un méchant sorcier ou un dragon ?

Je pense que je préférerais être un dragon car ça doit être hyper fun! Je pourrai cracher du feu, voler… Oui, à mon avis ce serai vraiment bien!
2. Tu préférerais être le héros de l’histoire à qui il arrive plein de malheurs ou un personnage très secondaire mais qui est très sympathique et drôle ?

Je préfèrerais largement être le personnage secondaire parce que ça personnalité me convient totalement. Et ça ne me gêne pas d’être un personnage effacé. Alors qu’être le héros mais avoir plein de malheurs, ce n’est vraiment pas pour moi!
3. Tu préférerais entrer dans un livre génial mais être invisible et juste regarder les gens ou alors entrer dans un livre d’horreur mais être un personnage à part entière ?

Je préfere à coup sûr la première situation, je ne peux même pas m’imaginer dans la deuxième situation vu que j’ai horreur de tout ce qui est « horreur » *jeux de mots aha ;)*. Je suis un vrai froussard. De plus ça me ferai hyper plaisir d’être invisble dans un livre génial puisque je pourrai profiter de tout ce qui ce passe sans pour autant en faire partie. Ce serai comme si je regardais la télévision!
4. Tu préférerais devoir lire toute ta vie des livres « cucu la praline » ou des livres à gros suspens mais avec toujours le même suspens ?

Ca dépend de ce qu’on entend par « cucu la praline ». Pas assez d’actions ? Tout se passe trop bien ? Après, aussi je ne comprends pas trop cette histoire de suspens. Donc là je suis un peu perdu…Mais je dirai que je préférerai devoir lire tout ma vie des livres à gros supens car même si la formation du suspens se ressemble dans tous les livres le reste de l’histoire ne le sera pas!
5. Tu aimerais être un chien dans une BD ou un singe dans un roman ?

Je choisis directement la proposition une car, que ce soit dans une BD ou dans un roman, ça ne me dit absolument pas d’etre un singe. C’est vrai que je n’ai pas aussi envie d’être un chien mais c’est beaucoup mieux je trouve.

Questions du mois d’avril :

1. Si tu étais dans Harry Potter, tu préférerais être Ron ou Hagrid ?

Je voudrais vraiment être Ron, je pense que ce serai génial car j’adore toute sa famille (les parents, la sœur, les grands frères). En plus il me ressemble un peu car nous avons tous les deux la phobie des araignées.

Je n’ai pas choisi Hagrid car il adore les bestioles et monstres en tous genres (ce qui n’est strictement pas mon cas) et de plus il vie trop près de la forêt interdite. Je ne pourrai pas car j’aurai très peur.
2. Si tu étais dans Divergente, tu serais plutôt altruiste, érudit, fraternel, audacieux, sincère ou Divergent ?

Avant même d’avoir les questions de ce tag, après avoir lu « Divergente » je m’étais posé la question. J’en étais donc arriver à la conclusion que je suis plutôt « érudit », et en second « altruiste » mais aussi un petit peu du reste.

Donc finalement je serai soit « érudit », « altruiste » ou « divergent »
3. Si les livres n’existaient plus en format papier, tu les préférerais en format numérique (tablette…)  ou en format oral (sur un cd) ?

Pourvu que cela n’arrive jamais car je suis un fidèle du format papier.

Si celui-ci disparaitrait, je me tournerai vers le format audio je pense, mais ça dépend… Si dans « format numérique » il n’y a que les « vraies » tablettes numériques c’est sûr que je chosirai l’audio car lire avec la luminosité des tablettes ça me ferai vraiment mal aux yeux. Par contre, si dans « format numérique » on compte les liseuses (Kindle etc..) je les choisirai elles et non le format audio.
4. Tu préférerais lire à tous jamais des mangas ou des romans à l’eau de rose ?

Je choisirai les mangas pour la simple et bonne raison que je ne suis pas un grand fan des roman à l’eau de rose.
5. Si tu étais écrivain tu écrirais plutôt des romans de sf ou des romans inspirés de faits divers ?

Je pense que j’écrirai plutôt des romans inspirés de faits divers car c’est ce que j’aime faire. Ca me plait beaucoup d’inventer des histoires en m’inspirant de faits réels. Je ne pense pas que j’écrirai des romans de science fiction vu que je n’en lis pas beaucoup et que je trouve ça difficile à écrire.

 

Voilà c’est tout pour ce tag, j’espere de tout cœur qu’il vous aura plu. On se retrouve donc à la fin du mois de mai pour notre prochain rendez vous tag « Would ou rather ».

D’ici là je vous invite à le faire sur vos blogs respectifs. Vous pouvez choisir de ne faire que les questions du moi de mars, que celles d’avril ou bien même les deux. Si vous n’avez pas de blogs, je vous invite à faire ce tag chez vous, en famille, entre amis, avec des collègues… Je pense que ça pourait être marrant. Sinon n’hésiter pas aussi, si l’envie vous en dit, de répondre à une ou deux questions dans les commentaires. Je suis curieux de lire vos avis sur tout ça.

Et je tague…

Mes petites escapades

Le Quatrième de couverture

100% lecture

lecturado

 

 

Le projet « Tous Lire »

Salut tout le monde! 😉

Je reviens aujourd’hui pour quelque chose de bien différent de ce que je fais d’habitude. Je vais vous présenter le projet « Tous lire ».

Qu’est ce que le projet « Tous lire » ?
« tous lire » est un projet éditorial en faveur des enfants qui ont du mal à lire ou qui n’aiment pas lire. C’est un projet à l’initiative de Jean Claude Marguerite. Son but est d’éditer des livres au format papier. Pour les adaptations qu’il veut faire il a testé une version simplifiée, une version adaptée et une version actualisée. C’est la lecture progressive.

J’espere avoir bien synthétisé ce projet. Mais bien sur n’hésitez pas à aller sur le site de « Tous lire » (https://touslire.wordpress.com/) vous y trouverez toutes les informations nécessaires et utiles.

Le site de « Tous Lire » m’a proposé de tester « trois contes ». Ca fait partie de leur protocole. C’est un PDF qu’ils m’ont envoyé avec les 3 contes adaptés. Il y a « Le petit chaperon rouge », « Les musiciens de Brême et « Boucle d’or et les trois ours ».

Mon avis sur l’adaptation de « Boucle d’ors et les trois ours »

Au début je dois avouer que c’a été assez déroutant mais je me suis vite habitué. C’est vraiment très simplifié. L’histoire est très similaire à l’originale. Les principaux « changements » se trouvent a la fin du récit. J’ai d’ailleurs plutôt apprécié la fin nottament grâce à la dernière phrase qui m’a fait rire. Enfin, j’ai aussi beaucoup apprécié les illustrations.

Mon avis sur l’adaptation  » Les musiciens de Brême » :

J’ai bien aimé cette adaptation. Je ne saurai comparé par rapport au texte original car je ne l’ai jamais lu.

Ce texte là est plus long que le premier et je le trouve aussi plus complexe. Mais j’ai été surpris car malgré tout, ça reste simple et facile à comprendre. C’est une belle histoire, je pense qu’ainsi elle pourrait plaire. Et comme pour l’autre texte j’ai adoré les illustrations, elles sont belles, colorées, vivantes…

Par contre, je me pose des questions par rapport à l’expression « Au coquin! » qui est utilisé dans ce texte. Je ne pense pas que ce soit des plus accessibles au public concerné, mais je pense que ça été fait volontairement. Et au finale c’est pas gênant car ça permet d’élargir sa culture.

Mon avis sur l’adaptation « Le petit chaperon rouge » :

J’ai aussi beaucoup aimé cette adaptation. Elle est fidele au texte populaire. Le texte est toujours écrit avec simplicité. J’ai réellement apprécié le rajout d’informations complémentaires comme « Mais ce loup est différent, c’est un loup très poli ». Je trouve que c’est très bien pensé et que ça aide beaucoup à la compréhension. Bien sur, encore une fois j’ai adoré les illustrations. En plus il y avait des gravures de Gustave Doré, donc j’adore!

Par contre j’ai trouvé que c’est quand même un peu dommage d’avoir transformé la si célebre expression qu’est « Tire la bobinette et la chevillete cherra ». C’est sur que cette expression est ancienne et dure a comprendre mais je trouve que ce serait pas mal de la retrouver dans cette adaptation. Je pense que ç’aurai été bien de définir cette expression en début de texte pour pouvoir après l’insérer dans le texte.

Ah oui, j’ai oublié de vous en parler. En effet, a chaque début de texte on retrouve une première page où sont définis les lieux et personnages. Je trouve encore que c’est une superbe idée, c’est une bonne introduction à l’histoire et ça permet de comprendre encore plus facilement.

En conclusion : Ce sont trois belles adaptations, bien écrites et bien pensées malgré les petites choses que j’ai rajoutés. Je salue vraiment le travail de ceux qui travaillent sur ce projet. J’espère que ça fonctionnera et que le projet pourra aboutir comme voulu. Je serai vraiment curieux de voir qu’est ce que ça pourrait donner en format papier car j’émets quelques reserves par rapport à la mise en page. J’ai peur que ça fasse trop long et que ça embete les lecteurs de devoir très régulièrement tourner la page surtout parce que les contes (en particulier « Les musiciens de breme ») sont relativement longs (comparés aux albums par exemple).

Donc voilà, je vous invite encore une fois à aller sur leur site si vous voulez plus d’amples informations. Et, si comme moi vous voulez recevoir et tester « Trois contes » cliquez (ICI).

Pour finir d’autres liens utiles:

Pour soutenir « Tous lire » sur ulule.

@Tous lire sur twitter

 

 

 

 

Tag « Would you rather »/ Février 2015

 

Salut tout le monde! tag would you rather

Aujourd’hui je vous retrouve pour vous faire le tag « Would you rather » qui peut se traduire en français par « Préfères tu plutôt ». C’est un tag où, le plus souvent, il faut évoquer une préférence entre deux possibilités. Il existe plusieurs versions de ce tag. Moi je vais faire une version livresque. Je pense qu’il existe ce tag en version livresque sur le net avec des questions déjà faites, mais je n’ai pas procédé comme ça…

J’ai décidé de créer un rendez vous mensuel sur le blog en partenariat avec Alice du blog « Une Saveur En Plus« . Pour ce faire, on a décidé que sur nos blog respectifs, le dernier jour de chaque mois, nous allions répondre à cinq questions inspiré du tag « would you rather ». Moi, je tiens un blog littéraire et Alice un blog culinaire. Donc, j’ai inventé cinq questions en rapport avec la cuisine que j’ai envoyé à Alice qui de son côté a fait la même chose.

Je vais répondre aux questions qu’Alice m’a envoyé et elle répondra aux miennes. Si vous voulez lire mes questions et les réponses d’Alice, cliquez (ICI)

Commençons le tag :

1. Tu préférerais vivre dans une BD ou dans un manga ?

Je préfère largement vivre dans une BD car (généralement) il y a  de la couleur et une vie sans couleur ce serai vraiment très triste. Trop triste.

Mais aussi parce que je trouve quand dans les BD l’ambiance est en moyenne plus calme que dans les mangas où il y a souvent de la violence, de la magie et des combats dans tous les sens.
2. Tu préférerais être Milou ou Tintin?

Je pense que je préfererais être Tintin car je le trouve intelligent et intrépide. Mais j’aime aussi beaucoup Milou, il est tout petit et ses remarques me font parfois bien rire. Sauf que c’est un chien, il voit donc en noir et blanc. Je me répète, mais encore une fois, je ne pourrai pas vivre sans couleur.
3.Tu préfererais devoir lire à voix haute tout le temps de façon à se que tout le monde t’entendes ou être incapable de lire et avoir toujours quelqu’un à côté de toi pour te faire la lecture ?

J’ai longuement réfléchi à cette question. Elle est compliquée.

Je pense que je préfère lire à haute voix de façon à que tout le monde m’entende. Parce ce que ça doit être horrible de ne plus être capable de lire.

Mais je pense que ça doit aussi être pas mal gênant pour les autres de m’entendre lire à haute voix tout le temps. Je ne pourrai donc plus lire dans les lieux publiques. Même chez moi ça va être compliqué. Pourtant c’est le meilleur choix, je pense.
 4. Voudrais-tu plutôt te retrouver à lire en haut d’un arbre une nuit d’hiver ou sur un pied pendant 4 heures ?

Je pense que je ne supporterai même pas cinq minutes en haut d’un arbre une nuit d’hiver. Je vais geler sur place!  Je préfere lire sur un pied pendant quatre heures. J’ai un assez bon sens de l’équilibre, ça devrait aller! Par contre un promblème va se poser par rapport à la durée…
5. Tu préférerais écrire un livre nul que tout le monde critiquent mais que tu vends à des millions d’exemplaires (donc tu gagnes des millions d’€) ou un livre génial que tout le monde adore mais peu vendu (donc tu gagnes peu d’argent) ?

Ca dépend. Si j’ai besoin d’argent je serai tenté par la première option. Sinon je choisis à coup sur la seconde solution. Je serai vraiment heureux de pouvoir écrire quelque chose qui plaise. C’est un rêve. Ce serait génial de pouvoir lire les avis et les impressions sur les sites et sur les blogs, de les entendre et de pouvoir partager avec les lecteurs. Ce serait incroyable!

 

Voilà ce tag est fini, j’espère qu’il vous aura plu. On se retrouve à la fin du mois prochain avec de nouvelles questions. En attendant je vous invite tous à faire ce tag. Tout le monde est tagué. Et si vous le faites, n’hésitez pas à venir mettre le lien en commentaire, ça me ferait très plaisir de lire vos réponses aux questions.

Je tag plus particulièrement :

Jéremy : Les critiques de Jérémy

Florent : La Folie Des Grandeurs

Mademoiselle M : Mes Petites escapades

Lecturado

Gwladys Rose : Blog 100% ado

 

 

Le coeur en braille/ Pascal Ruter

coeurenbraille

Je reviens aujourd’hui, pour vous présentez ce roman qui ce lit plutôt vite. C’est un beau roman, mais il est d’un style assez basique donc je n’est pas trouver grand chose à dire dessus. Voilà pourquoi l’article est très court!

 

Quel belle découverte ce roman! Je l’ai bien aimé. C’est plus le résumé de l’histoire que le titre qui m’as donné envie de le lire. Si l’on n’a pas encore lu le titre paraît vraiment…flou.

Je trouve que l’on peut découper ce roman en deux parties. L’élément qui enclenche pour moi la deuxième partie étant l’arrivée de Marie dans la vie de Victor, le personnage principal. Dans la première partie, on suit la vie de Victor. C’est un cancre, ami avec un égyptien dont le père est le concierge de son collège. A la fin de la journée il n’est pas rare que Victor passe dans la loge D’Haïcam (son copain) et de son père, pour les voir rejouer des parties d’échecs de grand joueurs. Ce que j’aime avec Haïcam et son père c’est leur coté mystèrieux. Le père est turc l’enfant égyptien et ils font sabbat. On n’en saura pas plus. Pourtant ceux ci auront un rôle important dans ce roman. Ce que je trouve aussi bizarre, c’est le fait que dans la première partie Haïcam est clairement mis en valeur par Victor alors dans la deuxième, moins ! Pourtant ce changement radicale ne semble pas gêner Haïcam, il n’y a pas de réaction et moi ça me perturbe car je n’ai pas l’habitude d’autant de « zenitude » chez un personnage.

la deuxième partie, est différente. J’ai préféré la deuxième partie mais là c’est une question de goût.

Je ne peut vous en dire plus car je vous révelerai l’histoire… et ce serai dommage car vous ne pourrez plus le lire et l’apprécié pleinement!

J’ai vraiment apprécié cette histoire.  C’est un beau roman d’amour et d’amitié ainsi qu’une belle leçon de vie.

Je recommande ce roman à partir de 11 ans voir 10…

 

Origami Yoda T2/Tom Angleberger

yoda t2Cette année un  nouvel origami arrive dans le collège. C’est un origami Kraft Vador, il est censé faire de l’ombre à l’origami yoda de Dennis.  Mais voilà que Dennis va surment être exclus du collège à cause d’une réponse de son origami yoda …. (Je suis désolé, mais c’est vrai que si vous ne connaissez pas la série, vous n’avez  rien dû comprendre à cet minuscule introduction.)

Cela remonte à assez longtemps que j’ai lus le premier tome que j’avais adoré.

Ce deuxième tome est mieux que le premier je trouve.

Les chapitres sont formés de témoignages de plusieurs élèves, et je trouve ça vraiment sympa.  L’intrique est vraiment intéressante. L’histoire est pas mal, mais je me suis un peu ennuyé par moment. IL  y a beaucoup d’humour tout au long du roman. Le commentaires de certains personnages qui étaient à la fin du roman était vraiment marrant. Il y a eu une des scènes finales que j’ai beaucoup aimé.

j’étais hyper pressé de lire ce livre car j’avais adoré le premier tome. A comparé je préfère ce deuxième tome parce que l’histoire est vraiment plus intéressante. Mais je suis un peu déçu car même si j’ai passé un agréable moment à lire ce livre, il n’a pas suscité un très grand engouement chez moi. Il n’est pas inoubliable.

Je recommande ce livre, à partir de 10 ans.

Ah et j’ai oublié de vous parlez des tutoriaux origami pour faire les marionnettes de l’histoire. Le petit tutoriel se trouve à la fin de l’histoire, mais je ne l’ai pas utilisé car je n’y comprends quasiment rien. Pour faire ces marionnettes en papier, j’ai regardé des vidéos sur YouTube. C’était sur une chaîne en anglais d’un éditeur je crois … Bref vous retrouverez les liens à la fin de cet article après les photos.

 

Darth VaderOrigami Darth Vader

Origami Yoda.

origami yoda Lequel des deux preferez vous ?

yoda versus vaderMes origamis ne sont pas très réussi car je n’avais de papier bicolore pour faire yoda, du coup j’ai du colorier et pour le darth vader je n’avais pas de papier noir, mais ça c’est moins grave.

La video origami Yoda (ICI)

La video origami darth vader (ICI)     Attention les videos sont en anglais mais sans comprendre les paroles j’ai quand même réussi les origamis ci-dessus.