Martin gaffeur tout terrain/ Sarah Turoche Domery

martin gaffeur tout terrainRésumé :

Sam et Martin doivent rejoindre leurs parents en Italie pour assister au mariage de leur grand cousin. Mais avec Martin, (l’aîné), rien ne se passe jamais comme prévu…

C’est un petit roman de la collection « En voiture Simone » des éditions « Thierry Magnier ». Je connaissais déjà cette collection grâce au roman « Le bus 666« . C’était un roman que je n’avais pas adoré mais que n’avais pas détesté non plus. Donc j’étais curieux de lire celui ci pour comparer avec l’autre.

Pour ceux qui veulent savoir, (si vous ne voulez pas savoir sauter ce paragraphe), j’ai déniché ce roman au salon du livre et de la littérature jeunesse à Montreuil. J’y suis allé le dernier dimanche. C’était vraiment bien, j’ai adoré! J’ai découvert de supers romans qui sont actuellement dans ma » wish-list ». Je n’ai pas fait de dédicace car j’ai privilégié le fait de découvrir les nouveautés chez les différentes maisons d’éditions. Mais j’ai quand même hésité à un moment à me faire dédicacer un tome d’Ariol par Marc Boutavant (le dessinateur) et Emmanuelle Guibert (le scénariste). En effet, j’ADORE les BD Ariol. Vraiment j’aime trop! Je me suis pour l’instant arrêter au tome cinq mais j’ai hâte d’avoir les prochains. J’attends juste le moment où en allant à la Fnac par exemple je craque sur eux. Bref, après avoir longuement hésité, à contre cœur, j’ai quitté l’endroit où ils étaient et j’ai continué mon chemin car le temps passait hyper vite et que je devais bientôt rentrer. En plus la queue était longue donc… Bon je vais m’arrêter là car ce n’est pas le thème de cet article. Si vous voulez je vous en ferai un sûr le sujet (dites le moi en commentaire). Aussi je suis pressé de vous présenter un des livres que j’ai acheté. Je ne l’ai pas encore lu mais je suis sûr de l’aimer car j’adore l’édition et l’auteur.

Après tout ce blabla revenons au principal.

C’est un roman que j’ai moyennement aimé. Je l’ai moins aimé que l’autre de la série que j’avais lu, c’est à dire le bus 666.

C’est simple et rapide à lire et on s’attache facilement aux personnages. Ca se veut drôle, ça l’est mais ce n’est pas tordant non plus. C’est une lecture rigolote, chaque fois on a envie de tourner la page pour savoir se qui va se passer. Il y a de l’action tout le long du roman on ne peut pas s’ennuyer. Mais d’un côté j’ai trouvé que malgré les actions le roman est assez « plat ». Je trouve que c’est un peu tout le temps la même chose (problème, résolution, autre problème, résolution etc…), du coup ça peut devenir lassant. Mais ça n’a pas trop été le cas pour moi.

Malgré les choses que je n’ai pas trop apprécié c’était une bonne lecture. Ca change les idées, c’est sympa. Par contre, le gros point noir de ce roman c’est sa fin. Pour « le bus 666 » j’avais aussi plus ou moins aimé les actions mais la fin était inattendue et surprenante. C’était parfait parce que j’aime être surpris pas les chutes des romans. Ca apporte quelque chose en plus. Malheureusement pour « Martin gaffeur tout terrain » c’est l’opposé. Rien de surprenant. C’est une fin qui n’est pas à la hauteur du reste du livre. Encore une fois j’ai trouvé que c’était « plat ». J’ai été très déçu. Sur le coup je me suis dit « C’est tout! Ca fini juste comme ça! ».

Donc voilà!

Pour conclure c’est quand même un bon petit livre. Une lecture que je vous propose si vous ne voulez pas lire quelque chose de long et compliqué mais au contraire de court simple et rigolo. Je pense que vous l’avez compris, ce n’est pas quelque chose de grandiose mais c’est bien quand même.

Je le conseillerai à partir de 12 ans.

A plus! 😉

 

Publicités

14 réflexions sur “Martin gaffeur tout terrain/ Sarah Turoche Domery

  1. - chachasire dit :

    Critique sensible et qui donne un contexte éditorial, ça aide le lecteur, c’est bien.
    A mon gout, si je peux me permettre une remarque, vous pourriez éviter les interjections qui n’amènent rien. le parlé écrit ne se base pas sur le rallongement de la sauce, mais au contraire par l’ellipse. Ce qui n’est pas utile dans une critique, et de plus est trés difficile quand on manque de vécu commun avec ses lecteurs, puisque l’ellipse est comblée par des connaissances communes, ou supposées telles.
    🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s